5 signes que votre chien a trop froid et quoi faire !

À l’approche des mois d’hiver, de nombreux chiens commencent à ressentir le froid et, comme nous, peuvent tomber malades s’ils y sont trop exposés. Certaines races tolèrent mieux le froid que d’autres et même les races les plus fortes ont leurs limites.

Cet article vous expliquera tout ce que vous devez savoir sur le froid et la sécurité de votre chien. Je vous indiquerai quelles sont les races qui souffrent le plus du froid, les signes à surveiller et comment l’éviter en premier lieu.

Contenu :

  1. Quelles sont les races qui ressentent le plus le froid
  2. Signes que votre chien a trop froid
  3. Que faire si votre chien a trop froid
  4. Comment protéger votre chien du froid

Quelles sont les races qui ressentent le plus le froid ?
Voyons quelles races tolèrent mieux le froid que d’autres. Après cette section, je vous présenterai les signes qui indiquent que votre chien a trop froid.

● Taille physique

En général, les petites races ressentent le froid beaucoup plus rapidement et plus intensément que les grandes races. La plupart des petites races n’ont qu’une seule couche de fourrure et leur corps a une masse musculaire nettement inférieure. Les muscles jouent un rôle important dans leur maintien au chaud, et sont simples car ils sont si petits physiquement qu’ils n’en ont pas beaucoup.

● Type de pelage

Votre chien a-t-il un pelage simple ou double ? Le type de pelage de votre chien est le facteur le plus important dans sa capacité à rester au chaud dans des conditions plus froides. Comme mentionné précédemment, la plupart des petites races ont un pelage court et fin, mais cela ne signifie pas que le pelage court est réservé aux petits chiens. Les races moyennes, grandes et même géantes peuvent avoir un pelage court.

● Histoire de la race

Les races nordiques qui ont été élevées dans des régions froides comme le husky de Sibérie, le Malamute d’Alaska, le Chow chow et l’Elkhound de Norvège pourront tolérer le froid beaucoup plus que d’autres races qui n’ont pas l’habitude de vivre dans le froid.

Renseignez-vous sur l’histoire de votre race et vous saurez rapidement si elle a été exposée à des régions froides à un moment quelconque de son histoire.

Mais même dans ce cas, les races nordiques qui sont censées tolérer le froid peuvent devenir moins tolérantes à mesure qu’elles vivent dans des conditions plus chaudes.

Signes que votre chien a trop froid
Savoir reconnaître les signes d’un refroidissement excessif de votre chien peut faire la différence entre des problèmes de santé très importants et même une urgence.

Une fois que vous aurez pris conscience des signes, vous saurez quand chercher un endroit plus chaud et aider votre chien à retrouver un peu de chaleur.

● Quelle sensation de froid s’oppose à la lecture de la température réelle
L’une des plus grandes erreurs que font les propriétaires d’animaux de compagnie est de regarder quelle est la température spécifique et de déterminer s’il fait froid ou non à partir de là.

Le fait est que 0°C n’est pas si froid que ça s’il fait sec, ensoleillé et sans neige. Dans ce cas, une race à double pelage ou même une petite race à pelage simple (avec une veste d’hiver) serait bien pour faire de l’exercice à l’extérieur. MAIS 0°C quand il y a du vent, de la pluie et de l’obscurité, c’est une situation complètement différente. Un degré zéro peut rapidement donner l’impression d’une température de -20 °C

Il s’agit simplement de faire preuve de bon sens pour déterminer ce que l’on ressent plutôt que la température réelle. S’il fait trop froid pour vous, il fait trop froid pour votre chien. Et dans certaines situations, vous pouvez même le tolérer mieux que votre chien, alors soyez toujours vigilant.

● Le couloir du corps
Le langage corporel sera la première chose qui vous dira si votre chien a trop froid ou s’il est en bonne santé. Il est donc essentiel d’être attentif aux signes suivants :

❌ Tenir une patte. Toute tentative de votre chien de garder une patte levée, que ce soit pendant une fraction de seconde ou en continu, signifie qu’il a trop froid. Les pattes sont le contact avec le sol et sont naturellement très sensibles à la température. Si vous voyez cela, il est temps de retourner à l’intérieur tout de suite.

❌ Ralentissement. Il est essentiel de rester très actif physiquement pour garder le corps chaud et pomper le sang. Lorsqu’il commence à ralentir, cela signifie qu’il a déjà trop froid et qu’il doit retourner à l’intérieur. Cela vaut pour tous les mouvements, et pas seulement pour la vitesse à laquelle il court.

❌ Frissons ou tremblements. Tout comme chez nous, on voit toujours des frissons quand on a trop froid. Le frisson est une réaction autonome par laquelle les muscles commencent à se contracter et à se détendre rapidement afin de créer de la chaleur pour le corps. C’est généralement assez visible lorsque les chiens commencent à frissonner ou à trembler, alors si vous le voyez, retournez à l’intérieur. Il est important de noter que c’est un signe précoce d’hypothermie, mais si votre chien a encore plus froid, les frissons peuvent en fait cesser.

❌ Dos courbé, queue repliée. Si vous voyez votre chien courber son dos en forme d’arc et/ou avec la queue entre les pattes. Il commence à avoir froid et doit bientôt se réchauffer. Retournez à l’intérieur si vous êtes témoin de cela.

❌ Tout autre comportement habituel. Le comportement général doit également être observé. Si vous avez le sentiment que votre chien commence à devenir nerveux, anxieux, inquiet, ou s’il se met à gémir, à aboyer ou à faire des bruits inhabituels, c’est le signe que le froid l’atteint et qu’il a besoin de se réchauffer rapidement.


● Corps froid, oreilles, pattes gelées
Veillez à inspecter régulièrement les pattes de votre chien, à toucher son corps et ses oreilles. Les pattes peuvent en effet geler et c’est l’un des premiers moyens de savoir si votre chien a trop froid.

Lorsque les chiens se refroidissent progressivement, le flux sanguin est réduit aux extrémités et se concentre sur les parties vitales et les organes internes.

En inspectant régulièrement ces parties, vous saurez si cela a commencé à se produire ou non. Un chien qui a vraiment chaud, n’aura pas froid au toucher.

Que faire quand votre chien a trop froid
Si vous avez remarqué que votre chien présente l’un des signes ci-dessus, vous devez l’aider à retrouver un peu de chaleur corporelle afin d’éviter tout problème de santé grave ou toute hypothermie.

● Faites-le rentrer rapidement ✔️ Votre première priorité, si vous êtes près de votre voiture ou de votre maison, est de rentrer à l’intérieur. Si votre chien a déjà ralenti ses mouvements, ramassez-le et transportez-le avec intention.

● Utilisez une de vos couches supplémentaires pour l’envelopper ✔️As vous allez bientôt le savoir, un des conseils de sécurité est de porter vous-même une veste ou un pull supplémentaire, au cas où vous auriez besoin de l’enlever et d’envelopper votre chien tout en le ramenant. Il est important de considérer cela comme un vêtement supplémentaire, car vous ne voulez pas créer une situation risquée pour vous.

● Prévoyez des couvertures chaudes ✔️After pour le ramener à l’intérieur ; encouragez-le à s’allonger sur une couverture en laine douce et envisagez d’en draper une par-dessus lui une fois qu’il sera installé. Il est tout aussi important de ne pas en faire trop et de ne pas le réchauffer trop vite ou trop fort.

● Veillez à ce que son manteau soit sec ✔️ Le fait d’être mouillé est la cause première de son refroidissement, alors assurez-vous de le sécher soigneusement mais délicatement, avec une serviette propre et sèche.

● Donnez-lui de l’eau potable tiède ✔️ Encouragez votre chien à boire de l’eau fraîche tiède (PAS chaude), ce qui devrait lui permettre de se réchauffer rapidement. Sans oublier qu’il est important pour lui de rester hydraté pour pouvoir récupérer.

Comment protéger votre chien du froid
Lorsque l’hiver arrivera, vous voudrez être prêt et préparé. Selon l’endroit où vous vous trouvez dans le monde, peut changer radicalement la façon dont il fait froid. Et cela modifiera la quantité de préparation dont vous aurez besoin.

Je vous présente ci-dessous quelques-unes des façons de protéger votre chien par temps froid.

  1. Vestes d’hiver ✔️
    Pour les races à poil simple ou de petite taille, une veste d’hiver sera un bon investissement. Une bonne veste d’hiver comme celle-ci sera résistante à l’eau et réfléchissante pour plus de sécurité.

Pour les races à poil simple, une veste d’hiver constituera une couche de fourrure supplémentaire et améliorera considérablement leur tolérance lors des promenades. Il est important que la coupe soit correcte pour éviter qu’elle ne frotte ou n’irrite sa peau lors de ses déplacements.

  1. Porter une couche supplémentaire lors des promenades ✔️
    Je considère que c’est un conseil de ninja :
    portez un pull supplémentaire lorsque vous vous promenez. Dans une situation où votre chien devient soudainement très froid et immobile, votre réaction la plus rapide sera de le prendre et de le ramener à la voiture ou à votre domicile. En attendant, en fonction de la distance parcourue, votre chien peut encore se refroidir, si bien que le fait de pouvoir enlever une de vos propres couches et de l’envelopper, déclenchera le processus de récupération de la chaleur corporelle.
  2. Enlever la neige de ses orteils ✔️
    Si vous avez des conditions de neige, ce n’est pas un problème, mais vous devrez régulièrement enlever la neige et la glace accumulées sur leurs pattes. Comme je l’ai déjà dit, les pattes peuvent geler et sont très vulnérables à la température.

Si vous empêchez la neige et la glace de s’accumuler, votre chien pourra jouer et courir beaucoup plus longtemps dans la neige.

  1. Évitez les rivières, les lacs et les masses d’eau ✔️
    C’est essentiel pour leur sécurité. Que l’eau soit gelée ou non, des trous peuvent apparaître et l’eau courante en dessous sera glacée et aucun chien ne tolérera d’être submergé dans l’eau, même momentanément. Cela provoquera presque instantanément une hypothermie et pourrait même être fatal. Sans compter que cela met également votre sécurité en danger lorsque vous allez sans doute chercher votre chien.
  2. Gardez-le au sec ✔️
    Lorsqu’il s’agit de conditions sèches et humides, votre chien pourra tolérer des températures froides et des journées qui “sentent” le froid tant qu’il est sec et qu’il n’y a pas d’humidité dans l’air.

L’une des façons les plus rapides de perdre sa capacité à se tenir au chaud dans des conditions froides est d’être mouillé ou humide. Essayez d’éviter d’emmener votre chien à l’extérieur lorsqu’il est mouillé et froid, et optez pour un exercice à l’intérieur de votre maison du mieux que vous pouvez.

  1. Gardez le visible ✔️
    L’un des avantages d’utiliser une veste d’hiver est que vous pouvez vous en procurer une qui soit réfléchissante et très visible. En hiver, il peut faire nuit rapidement et la dernière chose que vous souhaitez est de perdre votre chien de vue par temps froid. Cela est dangereux pour sa sécurité et pour la vôtre. Si votre race n’est pas adaptée au port d’une veste d’hiver, utilisez au moins un harnais ou un collier avec des bandes réfléchissantes.
  2. Ajustez son régime alimentaire si nécessaire ✔️
    Tant qu’il se situe dans la fourchette de poids normale pour votre race, envisagez d’ajouter des protéines et des éléments nutritifs supplémentaires pendant la période de préparation aux mois d’hiver. Une alimentation riche en protéines contribuera à une prise de poids saine, ce qui rendra votre chien plus fort et plus prêt physiquement à affronter les températures froides.
  3. Veillez à ce que votre chien soit bien entraîné ✔️
    Commencez à travailler sur le rappel de votre chien et sur sa capacité à revenir vers vous dès que vous l’appelez. Il s’agit d’une compétence essentielle, mais il n’y a pas de mal à l’affiner à l’approche des mois d’hiver. Lors des promenades, surtout si votre chien est excité d’être dans la neige, il est facile pour lui de s’emporter et d’aller trop loin. Non seulement il devient difficile de le voir, mais il est également difficile pour vous de le récupérer, il doit donc avoir un bon rappel et une bonne obéissance pour des situations comme celle-ci.
  4. Gardez-le actif à l’intérieur ✔️
    Certaines races qui n’aiment naturellement pas le froid ne sont pas très tolérantes, ne veulent pas forcément sortir. Soyez donc prêt à trouver des moyens de faire faire de l’exercice à votre chien à l’intérieur de votre maison. L’exercice physique et mental est crucial pour la santé et le froid ne doit pas l’en empêcher. À l’intérieur, aller chercher, jouer à cache-cache, courir après de nouveaux jouets et tout ce qui fait battre son cœur, tout cela fonctionne bien.

  1. Ne laissez pas votre chien sans surveillance dans la voiture ✔️
    Tout comme en été, les températures montent à des niveaux parfois mortels, elles peuvent aussi baisser à des niveaux tout aussi mortels en hiver. Ne laissez pas votre toutou seul dans la voiture pendant de longues périodes sans accès à la chaleur. Si vous devez faire des courses, gardez votre chien en sécurité à la maison, où vous savez qu’il aura chaud.
  2. Envisagez d’acheter des bottes pour chiens ou des “Booties” ✔️
    Particulièrement populaires auprès des chiens musher comme les huskies de Sibérie et les malamutes, vous pouvez utiliser des “bottines” comme celles-ci qui sont très efficaces pour protéger leurs pieds lors de promenades dans le froid. Elles sont particulièrement utiles en cas de neige ou de verglas. Certains chaussons sont résistants à l’eau et présentent des caractéristiques différentes. Votre chien peut les aimer ou les détester, mais il se peut que vous souhaitiez au moins les essayer.

Dernières réflexions
Il vous incombe de veiller à ce que votre chien soit en sécurité tout au long de l’hiver. Si votre chien est petit ou a un pelage à une seule couche, vous êtes probablement déjà très prudent, mais si votre chien est une race à double pelage épais, vous devez tout de même être attentif et ne devez jamais supposer “qu’il ira bien”, même les chiens les plus tolérables auront leur limite.

Le plus recommandé pour les huskies 🐶
Les meilleurs pinceaux pour l’élevage de huskys ⭐
Ces brosses, lorsqu’elles sont combinées ensemble, permettent d’éliminer les poils morts et de maintenir le pelage de votre husky mieux que toute autre chose ! Ces brosses sont un simple râteau à sous-poil et une brosse à lisser.

Meilleur programme de formation en ligne pour Huskies⭐
La meilleure ressource de formation en ligne pour les huskies de tous âges. Que vous ayez un chiot qui mord comme un fou ou un husky adulte désobéissant, il y a des sections sur tout ce dont vous avez besoin. La Dunbar Training Academy a été classée comme l’une des meilleures ressources de formation en ligne pour les chiens. Découvrez leur large gamme de cours, payants et gratuits, ici.

Meilleur livre sur les chiots Husky ⭐
Si vous souhaitez soutenir directement mon Happy Husky et disposer d’un guide facile à lire et divertissant pour l’entraînement de votre chiot husky, consultez mon livre Le guide du chiot husky sur Amazon. Tous les achats sont très appréciés.

Clause de non-responsabilité
Les conseils donnés dans cet article sont uniquement destinés à des fins éducatives et ne constituent pas des conseils médicaux pour les animaux de compagnie. Avant de prendre toute décision susceptible d’affecter la santé et/ou la sécurité de votre chien, vous devez toujours consulter un vétérinaire qualifié dans votre région.